Actualité

[Communiqué de presse ] Daniel Fasquelle a demandé ce matin au Préfet du Pas-de-Calais de faire respecter le décret ministériel qui, dans son article 37, impose aux grandes surfaces de ne pas vendre des produits qui seraient interdits à la vente dans les commerces de centre-ville. Les grandes surfaces doivent se contenter de vendre des produits de première nécessité. Le maire du Touquet n’a pas jugé utile, par contre de prendre un arrêté qui aurait invité les commerces de centre-ville à ouvrir. Outre le fait que cet arrêté illégal aurait été immédiatement annulé, il aurait été irresponsable d’inviter les commerçants à ne pas respecter la loi et à prendre le risque de sanctions administratives et pénales. La responsabilité d’un maire n’est pas de mettre en danger des commerces qui sont déjà en très grande difficulté mais de les aider en luttant contre toute forme de concurrence déloyale et en mobilisant au plus vite le fonds de 200000 euros à travers l’office de commerce plus que jamais mobilisé auprès des acteurs économiques de la station. Daniel Fasquelle rappelle aussi la gravité de la situation sanitaire et la nécessité d’une mobilisation de tous pour briser l’épidémie qui progresse de façon fulgurante sur tout le territoire national. Pour aider les entreprises à passer ce nouveau cap très difficile, il a réactivé la cellule Covid montreuillois pour accompagner ceux qui en auraient besoin dans leurs démarches pour obtenir les aides nécessaires.

[Communiqué de presse 😷]

Daniel Fasquelle a demandé ce matin au Préfet du Pas-de-Calais de faire respecter le décret ministériel qui, dans son article 37, impose aux grandes surfaces de ne pas vendre des produits qui seraient interdits à la vente dans les commerces de centre-ville.
Les grandes surfaces doivent se contenter de vendre des produits de première nécessité.

Le maire du Touquet n’a pas jugé utile, par contre de prendre un arrêté qui aurait invité les commerces de centre-ville à ouvrir. Outre le fait que cet arrêté illégal aurait été immédiatement annulé, il aurait été irresponsable d’inviter les commerçants à ne pas respecter la loi et à prendre le risque de sanctions administratives et pénales.

La responsabilité d’un maire n’est pas de mettre en danger des commerces qui sont déjà en très grande difficulté mais de les aider en luttant contre toute forme de concurrence déloyale et en mobilisant au plus vite le fonds de 200000 euros à travers l’office de commerce plus que jamais mobilisé auprès des acteurs économiques de la station.

Daniel Fasquelle rappelle aussi la gravité de la situation sanitaire et la nécessité d’une mobilisation de tous pour briser l’épidémie qui progresse de façon fulgurante sur tout le territoire national.

Pour aider les entreprises à passer ce nouveau cap très difficile, il a réactivé la cellule Covid montreuillois pour accompagner ceux qui en auraient besoin dans leurs démarches pour obtenir les aides nécessaires.

Ville du Touquet-Paris-Plage, profile picture

Partager

X